Nl
Close

PEOPLE

Mireille Scheid (Moskito): « Se remettre en question est essentiel dans notre métier »

Mercredi 17 Avril 2019

Mireille Scheid (Moskito): « Se remettre en question est essentiel dans notre métier »

Lors de la dernière édition du Creativity Camp organisé par la MarkCom dans les locaux du Wort, nous avons rencontré Mireille Scheid, Head of Creativity chez Moskito, à l'origine de la campagne pour House of Entrepreneurship, développée pour le coup sur le thème de la Journée internationale des Geeks (elle a terminé à la deuxième place). Nous avons voulu savoir un peu plus sur sa vision de la communication.
 
Votre parcours en quelques lignes ?

Après mes études en communication visuelle à Bruxelles, j’ai eu la chance d’être admise pour un stage chez Ingrid (aujourd’hui, Maison Moderne studio). A la fin du stage, je suis engagée comme infographiste. Ma fonction évolue d’abord comme graphiste et puis en tant que directrice artistique. Après ces 3 ans chez Maison Moderne (editorial design), j’avais envie d’élargir mes compétences et j’ai intégré en tant que graphiste l’équipe MOSKITO. Ca fait plus de 6 ans aujourd’hui que je fais partie de l’agence. Je suis curieuse de nature et j’ai voulu découvrir l’autre côté du métier qui intègre la partie commerciale et le project management. Aujourd’hui j’occupe le poste de Head of Creativity. 

Pourquoi un métier dans la création?

Vous vous imaginez vivre dans un monde sans création ? Triste monde... C’est une passion et un chalenge en même temps. Mélangez sa propre créativité avec la demande du client, c’est un défi qui est chaque jour différent selon les projets, l’annonceur et les objectifs du client.

Et pour nourrir cette création, vous cherchez comment l’inspiration ?

J’ai beaucoup de sources d’inspiration. Je suis une accro de l’éditorial, donc pour moi ma première source c’est ma bibliothèque remplie de magazines les plus variés… Mais bien sûr il y en a d’autres : la nature, le sport, les amis, la famille…

Votre dernière lecture?

Un livre allemand sur le monastère du Shaolin.

Quelles qualités doit avoir un designer ?

Avant tout : accepter la critique… elle doit bien sûr être constructive. C’est une qualité que tout le monde devra avoir, et pas seulement un graphiste ou un designer. La critique fait avancer et croyez-moi, ça pique et ça ne fait pas plaisir, mais le fait de l’accepter, de la transformer et digérer ouvre l’esprit, l’horizon… Se remettre en question est essentiel dans notre métier.

Le développement d’un bonne image de marque d’une entreprise, d’un produit, d’un service est-il un élément essentiel en marketing et communication ? Le beau fait vendre ?

Aujourd’hui, la majorité des gens veut du beau… En communication aussi. De belles images, de beaux concepts… Seulement avons-nous tous les même critères de la beauté ? Ce qui est beau pour moi, ne l’est pas nécessairement pour les autres. Selon notre propre perception, nous aimons les choses ou nous les rejetons. L’important en communication c’est d’avoir un bon marketing, une stratégie optimale, des objectifs bien définis, des contenus pertinents… et si en même temps c’est bien fait, nous avons réussi notre pari.

Plusieurs plateformes internet proposent des solutions faciles et pas chères pour la création d’un logo, d’une corporate design, d’un site internet (avec des formats pré établis).  Qu’en pensez-vous ?

Je ne dis pas que ces sites sont mauvais ou inutiles… Tout le monde n’a pas le budget pour travailler avec une agence. Ce sont des alternatives. Je pense que c’est aussi une question du choix personnel. Ici on rentre dans la question : Qualité/Prix, sur laquelle on peut discuter pendant des heures.

L’important pour moi c’est notre métier. Tout le monde pense pouvoir être graphiste. On entend cela tous les jours… Ce qu’il faut savoir et ne jamais l’oublier c’est que la création et le développement d’un concept demandent du temps, de la réflexion et du travail. Un logo reste l’image de marque qui doit refléter la personnalité et le professionnalisme de son créateur. Une identité est un feeling qui doit être transmit au premier coup d’œil. Même chose pour une corpo ou site internet. On crée une image de marque et cela ne s’improvise jamais…

Moskito est aussi une agence tournée vers le digital. Quel est votre avis quant à l’expansion du digital ?

Moskito est une agence full service. De nos jours le digital est de plus en plus demandé. Ce qui n’était pas nécessairement le cas au début de ma carrière chez Moskito. Aujourd’hui les moyens de communiquer, de diffuser une info, de définir les cibles ont tellement changé. Et ce n’est pas fini… On parle de data, de programmatique, de re-targetting…

La question du digital est une question primordiale dans notre métier, un moyen de communication indispensable pour une communication efficace. Dans un monde en changement, il faut toujours être « up to date », s’informer sur les nouvelles technologies pour suivre et les retransmettre. Même si personnellement j’adore le print, il est indispensable de s’orienter vers le digital. Moskito a aussi, à côté de ses experts print, son équipe digitale. Pour moi, print et digital doivent cohabiter pour que la com soit performante. L’édition reste ma passion comme les magazines, les livres et la typographie.

Quelle est la campagne corporate design international qui vous a plu ces dernières années?
    
Mon coup de cœur reste la refonte de airbnb signé par DesignStudio à Londres (mais ça date : 2014). Une refonte bien réussie et selon moi un exemple. Du Logo jusqu’à la vidéo, pour tout le monde, une stratégie bien réfléchie et un design propre au logo. Well done ! 

Quelle étape préférez-vous dans le processus de création ?

La page blanche, le crayon et les idées : le brainstorming.

Sur quel produit luxembourgeois aimeriez-vous travailler ?

Quelle question… Une bière luxembourgeoise.
 

Archive / PEOPLE