Nl
Close

PEOPLE

Patrick Lesage (CEO, Takaneo) : "Keep it short and simple !"

Dimanche 16 Juin 2019

Patrick Lesage (CEO, Takaneo) :

Il a toujours eu la passion des mots et donc d’une certaine façon de la transmission des messages. Après une expérience réussie de 10 ans en tant que traducteur, Project Manager, puis Sales Manager pour une grosse agence de traduction au Luxembourg, c’est finalement la danse qui l’amène à la communication. En 2003, il entre chez Harlequin, leader mondial en tapis et planchers de danse. Il y occupe le poste de Directeur de la Communication durant 15 ans. Le 1er avril 2014 il crée Takaneo, agence multicanale active dans le domaine de l’organisation d’événements, de la création graphique, la gestion des relations presse, du community management et de la création de sites internet, qui compte désormais 5 personnes. Lidl Luxembourg est le premier annonceur qui fait confiance à la nouvelle agence. Nous avons rencontré Patrick Lesage, CEO de Takaneo pour parler de sa vision de la communication.
 
Quel est l'aspect du métier qui vous passionne le plus ?
 
Ce qui me passionne le plus, c’est la diversité des projets sur lesquels nous travaillons. Je fuis la routine et j’aime les gens passionnés. Etant très actif dans le secteur des relations presse ou des stratégies de (re)positionnement, nous sommes bien évidement en relation étroite et régulière avec les chefs d’entreprise qui sont souvent des personnes passionnées par le secteur d’activité dans lequel ils évoluent.
 
Quelle est la stratégie et la particularité de Takaneo ?
 
Chez Takaneo, nous plaçons la réflexion au cœur de notre stratégie et nous investissons dans chaque projet comme s’il nous appartenait. Nous essayons toujours de trouver l’élément différentiateur qui fera par exemple que l’event que nous co-organisons avec notre client, sera un événement incontournable, surtout par l’expérience vécue par les participants.
De manière générale et dans tous les secteurs que nous couvrons, nous avons le souci du détail, ce que nos clients apprécient particulièrement. En plus de cela, ayant été directeur européen des ventes et de la communication pendant 15 ans, j’ai un peu l’obsession du retour sur investissement des actions que nous mettons en place !
 
Vous vous positionnez comme « expert » et vous avez un « ADN rédactionnel ». Vous expliquez ?

En effet, nous avons mis en place un blog sur lequel nous postons des billets d’humeur sur des sujets qui traitent de près ou de (très) loin à la communication. Ce blog est un peu parti d’une boutade en interne, dans la mesure où nous préconisons à tous nos clients de se positionner comme expert de leur domaine, au travers de tribunes libres ou de prises de position sur les réseaux. A force de le dire aux autres, nous nous sommes dit que ce serait bien de se l’appliquer à nous-mêmes. Et comme nous avons un pôle rédactionnel important au sein de l’agence, nous avons pris la décision de donner notre point de vue, avec un angle parfois décalé, surprenant. Nous essayons d’éviter au maximum d’enfoncer des portes ouvertes et que nos contenus ne soient pas trop longs pour rester attractifs !
 
Quelle est votre vision du marketing & de la communication à l'heure actuelle ?

Si l’on fait un peu le bilan des 15 dernières années, on se rend compte que le métier de communiquant s’est complexifié, certes, mais est tellement plus passionnant. Dans ce flux continu de messages publicitaires, ne faut-il pas finalement revenir au sacro-saint : « Keep it short and simple ! » Fondamentalement, rien n’a changé, mais le consommateur a évolué. On ne lui raconte plus n’importe quoi, et c’est tant mieux ! 
 
Comment définiriez-vous votre vision de la transformation digitale ?
 
C’est un sujet d’une importance cruciale, mais il convient de nuancer le propos et de moduler la question en fonction des objectifs de chaque entreprise. La transformation digitale est un impératif, certes, mais ne sonne-t-elle pas le glas du côté relationnel et humain qui nous manque souvent ? Entre parler à un chatbot, se faire servir par un robot dans un restaurant ou commander son menu sur une tablette, l’ultra-digitalisation a également ses revers ! Alors la digitalisation, oui, mais ne perdons pas notre âme au profit de l’ultra-digitalisation et de l’ultra-robotisation. Les outils de communication traditionnels restent la normalité. La transformation digitale est un sujet d’actualité qui n’est pas seulement marcom.
 
Selon vous, l'expérience consommateur vaut-elle plus que le contenu ?

La question est vaste … et doit bien sûr être modulée en fonction de l’âge des consommateurs, du type de produits ou de services. Il est évident que l’expérience du consommateur joue un rôle de plus en plus déterminant dans nos choix en tant que « consommacteur » et c’est tant mieux, d’une certaine façon. Les réseaux sociaux et internet ont impulsé de nouveaux modes de consommation : on consomme plus intelligent, ou on pense consommer plus intelligent… Si l’on schématise à l’excès, on pourrait dire que les consommateurs s’occupent également du contenu puisque ce sont eux qui définissent le mieux les produits ou les services qu’ils achètent ! 
 
Quel outil de communication favorisez-vous ?

Tout dépend des objectifs de la communication et de la typologie du client. A titre d’exemple, nous luttons contre l’idée que toute société a sa place sur facebook ! En termes de relations presse, nous favorisons également une approche plus one-to-one ! La sacro-sainte conférence de presse se justifie dans des cas précis mais plus rarement que les clients ne le pensent. Nous encourageons la création de contenu pertinent car c’est aussi une façon de se positionner comme expert de son secteur. En fin de compte, tout outil de communication est efficace et porteur, à condition qu’il soit utilisé intelligemment et dans un objectif précis ! Le fameux multicanal certes mais pas à tout prix et pas dans tous les cas. 
 
Quels sont les projets de l’agence pour les mois à venir ?
 
Nous avons de beaux défis à relever dans les mois à venir ! Nous venons de décrocher le community management de page ING Runners’ Community et nous avons de gros événements en préparation. Nous avons également accompagné un grand cabinet de conseil de la place dans leur rebranding ces 6 derniers mois. La Ville de Luxembourg nous a contacté pour leur communication interne. Invitation, affiche et les déclinaisons pour la fête annuelle en juillet.
Nous avons aussi le rebranding de l’agence qui est en cours.

Archive / PEOPLE