Nl
Close

MEDIA

Google va supprimer les cookies tiers de Chrome d'ici 2022

Mercredi 15 Janvier 2020

Google va supprimer les cookies tiers de Chrome d'ici 2022

Même si on s'y attendait, la nouvelle va faire l'effet d'une bombe dans l'adtech. Après Apple (Safari) qui avait donné le ton dès 2017 et plus récemment Mozilla (Firefox), Google a confirmé dans un blogpost qu'il comptait supprimer les cookies third party de son navigateur Chrome (plus de 60% de pdm), mais progressivement, dans un délai de deux ans. 
 
Le projet s’inscrit dans le cadre de son projet "Privacy Sandbox" annoncé l'été dernier. Cette base en open source vise à repenser les outils sur lesquels reposent les publicités personnalisées afin de mieux respecter la vie privée ; elle permettrait de ne recueillir des données personnelles que sur de larges groupes d'utilisateurs. Des premiers tests avec des annonceurs et des éditeurs devraient avoir lieu à partir de l’an prochain afin d’évaluer la viabilité des solutions envisagées.
 
« Après un dialogue initial avec la communauté web, nous sommes confiants sur le fait que des mécanismes ouverts et protégeant la vie privée comme la Privacy Sandbox peuvent soutenir un Web sain, financé par la publicité d'une façon qui rendra les cookies tiers obsolètes », indique Justin Schuh (Director, Chrome Engineering).
 
En août dernier, Google indiquait déjà que « bloquer les cookies sans alternative pour apporter de la publicité pertinente réduit significativement la première source de financement des éditeurs, ce qui met en péril le futur d'un Web florissant ». L'estimation de Google en la matière étant une perte de 50% des revenus. 
 
Google assurait également vouloir éviter les stratégies de contournement d'un blocage des cookies, comme le "fingerprinting", consistant à identifier un internaute par les caractéristiques techniques de son navigateur. Mozilla vient d'annoncer le blocage de cette pratique dans la nouvelle version Firefox, à l'instar de l'ITP 2.0 de Safari.

Archive / MEDIA